Chanson française contemporaine : état des lieux communs

Joël July

Résumé


Sous l'évidente diversité des modèles et des pratiques, telles que la presse les classifie la plupart du temps, la chanson française contemporaine, celle qui se profile depuis les années 80, pourrait être observée comme un objet culturel unique et unifié, soumis d'ailleurs aux mêmes aléas de la production discographique, en tous les cas aux mêmes codes esthétiques et esthésiques. Du rap au rock, de la variété à la chanson à texte, ce sont les principes de création, de fabrication et de commercialisation qui doivent retenir l'attention du commentateur. Libérée par l'Internet, soulagée des prouesses vocales et décomplexée vis-à-vis de la poésie, cette chanson plurielle a pu trouver un second souffle, après de prestigieuses décennies fastes, à partir de 2000, avec la congruence de la Nouvelle Scène française, aux programmes variés (réalisme, lyrisme, engagement), avec le renouveau des imaginaires ou des discours et avec la fertile vigueur des univers féminins. Aujourd'hui, c'est néanmoins toujours la même chanson qui domine, littéraire à sa manière intermédiale, et plus populariste que populaire.

 

 



Mots-clés


chanson;historique;scène;popularisme;variété

Texte intégral :

PDF HTML





2012 | Revue critique de fixxion française contemporaine |  (ISSN 2033-7019)  |  Habillage: Ivan Arickx |  Graphisme: Jeanne Monpeurt
Sauf indication contraire, textes et documents disponibles sur ce site sont protégés par un contrat Creative Commons CClogo