Chloé Delaume : la chanson revenante

Jean-Bernard Vray

Résumé


L’article prend en compte la matière tragique qui investit deux récits autofictionnels de Chloé Delaume : Le Cri du sablier (2001) et Dans ma maison sous la terre (2009). Il étudie le jeu intertextuel avec la chanson sur le mode de la citation, de l’allusion et de la reprise structurante au cœur du second récit du refrain (« Ton père n’est pas ton père… ») de la chanson Scandale dans la famille (version française de Sacha Distel). Cette ritournelle obsédante installe dans le texte l’ironie tragique.

 

 

 



Mots-clés


autofiction; chanson; tragique; intertextualité; hantise

Texte intégral :

PDF HTML





2012 | Revue critique de fixxion française contemporaine |  (ISSN 2033-7019)  |  Habillage: Ivan Arickx |  Graphisme: Jeanne Monpeurt
Sauf indication contraire, textes et documents disponibles sur ce site sont protégés par un contrat Creative Commons CClogo