A la croisée des possibles : métatextualité et métafictionnalité dans le roman contemporain pour adolescents

Laurent Bazin

Résumé


Phénomène de société représentatif de l’imaginaire collectif des jeunes générations, le roman contemporain pour adolescents installe la problématique de l’évasion au cœur même du récit : fascination pour les jeux vidéo et univers persistants, intérêt pour les pérégrinations entre les univers, attractivité des rêves ou encore séduction pour les mises en abyme romanesques. Ce type de scénario récurrent est intéressant à deux égards : d’abord parce que le corpus constitue un éclairage psychologique des processus à travers lesquels le sujet ado, être en puissance écartelé entre l’enfance et l’âge adulte, s’efforce de faire vivre ses potentialités par voie de projection ; ensuite parce que cette typologie des formes de la virtualité (ludique, onirique, métaphysique ou métafictive) est aussi une théorie où le personnage commente son propre itinéraire. Le corpus met ainsi en scène une réflexion spéculaire sur les enjeux de l’immersion virtuelle corrélée à une méditation sur les pouvoirs de la fiction.


Mots-clés


roman; adolescence; fiction; imaginaire; virtuel

Texte intégral :

PDF HTML





2012 | Revue critique de fixxion française contemporaine |  (ISSN 2033-7019)  |  Habillage: Ivan Arickx |  Graphisme: Jeanne Monpeurt
Sauf indication contraire, textes et documents disponibles sur ce site sont protégés par un contrat Creative Commons CClogo