Le terrain : une affaire de discipline ? Généalogie d’une pratique et confluences indisciplinaires

Mathilde Roussigné

Résumé


L’article montre comment les pratiques et les savoirs qu’élaborent les littératures de terrain sont en dialogue permanent avec les évolutions épistémologiques de leur temps. Il réinscrit avant tout l'opération de terrain dans la longue histoire des pratiques de savoir-pouvoir dont Foucault a amplement retracé la généalogie, afin de comprendre comment la littérature contemporaine hérite et renégocie ce premier héritage du terrain comme opération disciplinaire. Prenant tour à tour les formes de l'enquête, de l'élucidation et de l'examen, l’opération de terrain confronte les écrivains à la figure du policier – dans les textes de Jean Rolin, d'Arno Bertina, de Sylvain Pattieu et de Sylvain Prudhomme notamment. Mais c'est également face la figure du visiteur du pauvre, précurseur de l'opération d'élucidation du social par le terrain, que la littérature doit se positionner - ainsi les visites de l'habitat insalubre parisien menées par Joy Sorman. L’article resitue ensuite les opérations littéraires de terrain contemporaines dans un vaste champ de pratiques dont les enjeux ont été considérablement affinés depuis les années 1980. L’opération de terrain désigne bien souvent une expérience sensible, qui mobilise à la fois les sens et  les sentiments, ainsi qu’une expérience relationnelle. Ainsi, dans Une île une forteresse de Hélène Gaudy,  la “sensation de l'herbe” et le “sentiment de l'île” sont au fondement du processus de connaissance de terrain. D'autre part, “relation d'enquête”, “co-savoir”, engagement mutuel et co-construction, tels qu'ils ont pu être définis par le tournant du care dans les sciences de terrain, apparaissent chez Hélène Gaudy comme les maîtres mots d'un terrain littéraire tâchant de déjouer la charge disciplinaire des opérations d’enquête ou d’intervention.


Mots-clés


terrain ; littérature contemporaine ; discipline ; littérature et sciences sociales ; savoir et pouvoir

Texte intégral :

PDF HTML





2012 | Revue critique de fixxion française contemporaine |  (ISSN 2033-7019)  |  Habillage: Ivan Arickx |  Graphisme: Jeanne Monpeurt
Sauf indication contraire, textes et documents disponibles sur ce site sont protégés par un contrat Creative Commons CClogo